Nord-Kivu : Une rançon exigée pour le relâchement du chef de la localité de Lwibo à Masisi.

Goma, 13 mars 2019(ACP).- Une rançon évaluée à 600 dollars et 200.000FC, est exigée pour le relâchement du chef de la localité Lwibo enlevé depuis lundi par les présumés miliciens Nyatura, qui ont kidnappé deux enseignants de la même localité, a appris l’ACP des sources adùinistratives.

Selon ces sources, les ravisseurs disent avoir enlevé ces personnes pour leur complicité avec une autre milice de la région dénommée NDC/Rénové également active dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Les familles des infortunés, indique la source, se trouvent dans l’incapacité de réunir la somme exigée par ces preneurs d’otages et sollicitent le concours des personnes de bonne volonté pour leur venir en aide afin de libérer les leurs.

F&ace à la multitude des groupes armés actifs dans le territoire de Masisi, les habitants en appellent à plus d’implication des autorités notamment le déploiement des unités de l’armée régulière pour éradiquer ces milices qui freinent la reconstruction et le retour des personnes déplacées.  Les sources militaires annoncent que des dispositions sont déjà prises pour répondre  à cette requête de la population. ACP/FNG/Kayu/DNM/Wet/KJI

Partagez cet article