Soudan : Béchir remet les rênes de son parti au nouvel adjoint 

Kinshasa, 1er mars 2019 (ACP).- Le chef de l’Etat soudanais Omar el-Béchir, a remis temporairement la direction de son Parti  du Congrès National (PCN)     au nouvel adjoint de cette formation,  qu’il a dirigé depuis sa création,  ont annoncé vendredi les médias locaux.

Le président Omar el-Béchir a transmis son mandat de chef du parti à Ahmed Haroun”, nommé plus tôt cette semaine comme adjoint à la tête du PCN, a indiqué jeudi soir cette formation dans un communiqué.

Il agira comme le chef par intérim du PCN jusqu‘à la prochaine réunion générale du parti, lors de laquelle un nouveau président sera élu”, a-t-il précisé, sans préciser de date.

Selon la charte du Parti du Congrès National, qui possède une majorité écrasante de sièges au Parlement, le chef du PCN devient automatiquement son candidat pour l‘élection présidentielle. Jusqu‘à présent, seul Omar el-Béchir avait été à la tête du PCN, formé quelques années après son arrivée  au pouvoir en 1989.

Face au plus sérieux défi depuis son arrivée au pouvoir, M. Béchir a limogé le 22 février le gouvernement aux niveaux fédéral et provincial et nommé à la tête des 18 régions du pays 16 officiers de l’armée et deux responsables de la sécurité. ACP/Kayu/Wet/JFM

Partagez cet article