Sud-Kivu : les femmes exigent le respect de  la parité homme –femme dans le partage du pouvoir

Bukavu, 14 mars 2019 (ACP).- Les femmes du Sud-Kivu regroupées dans diverses associations ont organisé mercredi à Bukavu une marche pacifique pour exiger aux autorités tant nationales que provinciales  le respect de l’article 14 de la constitution.

A l’assemblée provinciale de Sud-Kivu, le point de chute de leur marché, ces femmes ont demandé aux députés de tout faire afin que sur les quatre sénateurs qu’ils vont voter  deux soient femmes.

Elles ont demandé aussi à leur élus de voter un gouverneur qui  de réservera dans son gouvernement cinq postes sur dix aux femmes ainsi que la présence des femmes. Sur leurs calicots, on a pu lire, « 50% des femmes ou rien » « rien sans les femmes » et autres en plus des chansons et slogans en l’honneur des femmes.

La porte-parole national du mouvement ‘’Rien Sans les Femmes’’ et responsable du caucus des femmes pour la paix au Sud-Kivu, Solange Lwashiga, a dit ne pas comprendre pourquoi au Sud-Kivu, les hommes politiques ne veulent pas gérer avec les femmes politiques le bien public.

Elle  a souhaité  cette fois-ci voir  les hommes prendre en compte les compétences des femmes dans la gestion de la chose publique pour le développement de la province du Sud-Kivu.

ACP/ Fng/Cfm/Mpk

Partagez cet article