Sud Kivu : vulgarisation d’une nouvelle variété de bouture de manioc résistante  aux maladies de plantes

Malinde, 13 avril 2019 (ACP).- Le gouvernement congolais et son partenaire la Banque Mondiale entretiennent dix (10) hectares de champ de manioc pour lutter contre la faim dans le territoire de Fizi.

Les 10 hectares sont repartis en deux groupes, 5 à Malinde, village situé près du camp des réfugiés burundais de Mulongwe et 5 autres à Kakomba à 8 kilomètres de la ville de Baraka.

Ce projet a pour objectifs de multiplier et de vulgariser la nouvelle variété de bouture de manioc qui résiste aux maladies des plantes. Cette variété  a été ramenée du Rwanda et de l’Angola afin de pallier au problème de la faim qui secoue cette partie du territoire de Fizi où plusieurs hectares des champs ont été inondés par les eaux en crue de la rivière Mutambala. Malinde et Kakomba sont deux contrées réputées pour la fertilité du sol.

Environs 173 personnes sont mobilisées pour  la multiplication de ces boutures  qui seront vulgarisées et  distribuées ensuite  partout dans le territoire de Fizi.

Cette  variété est déjà cultivée à Luberizi et Luvungi dans la Plaine de la Ruzizi territoire d’Uvira. ACP/Fng/May

Partagez cet article