Un atelier interactif dénommé « Une femme, Une idée, Un projet » pour booster l’économie de la RDC

Kinshasa, 25 mars 2019 (ACP).- La Fondation « Nehema » a dévoilé son schéma visant à booster la femme congolaise appelée à contribuer positivement à l’économie du pays, à travers un atelier dénommé « Une femme, Une idée, Un projet », organisé à Rotana Hôtel dans la commune de Gombe.

Dans son intervention, la ministre du Genre, famille et enfant,  Chantal Safou Lopusa a affirmé que l’entrepreneuriat est une affaire de tous, mais surtout de la femme, exhortant celle-ci à vaincre la peur et à initier des projets destinés à faire valoir sa place dans la société.

Elle a félicité cette fondation qui, en ce mois de mars vient d’innover avec un nouveau concept sur la participation et l’implication positive de la femme au développement de la RDC.

Cet atelier interactif d’échanges et de débats sur l’entrepreneuriat féminin a été mis en place suite aux récentes études économiques qui ont démontré à suffisance que la femme joue un rôle fondamental dans l’économie du pays, a souligné Ketshia Olangi, responsable de la fondation Nehema.

Selon elle, cette conférence-débat a été développée dans le but de comprendre les problèmes que rencontrent les femmes entrepreneures afin de les aider au lancement, à la structuration, au financement et au développement de leurs projets. Sa mission principale était de partager les expériences des unes dans le but de servir d’exemples aux autres.

Plusieurs femmes africaines ont pris part à cette rencontre notamment les actrices ghanéennes Jackie Appiah et Joselyn Dumas, l’actrice et productrice Habi Touré, la directrice générale de Sara by Silu-Shara  Siluvangi et la directrice de Sel & Poivre -Jennifer Ilito.

La Fondation « Nehema » s’est assignée pour mission de former, d’encourager et de soutenir les femmes à se lancer dans la création d’entreprise et start-up, afin de se rendre utiles dans la société. ACP/Kayu/DNM/KJI/JFM

Partagez cet article