Un atelier sur l’amélioration des relations entre les parties prenantes du parc pour sa protection

Goma, 10 mai 2019, (ACP).- Plus d’une cinquantaine d’autochtones plus particulièrement les femmes, ont participé à un atelier de deux jours axé sur l’amélioration des relations entre les parties prenantes à la protection du parc de Virunga pour son bon entretien.

Organisé par l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) dans le territoire de Nyiragongo, les peuples riverains aux alentours du parc de Virunga, les animateurs de la PNVI ont échangé sur l’amélioration leurs relations pour une bonne appropriation de la protection de ce patrimoine mondial.

Ces femmes autochtones ont décidé d’accompagner les initiatives de la conservation tout en plaidant pour l’appui orienté vers leurs initiatives  sociales de base telles que des petits commerces, l’apprentissage des métiers et tant d’autres en vue de les empêcher de s’introduire dans le parc.

Pour sa part, le chargé de communication du projet Alliance Virunga,Olivier Mukisya, leur structure accompagne déjà les peuples vivant aux environs du parc à travers plusieurs projets.

 qui se déroulent tant bien que mal. Et pour la demande faite par les participants à l’atelier tout ira toujours dans le sens des projets mis ne place, tout pour la sauvegarde du parc deVirunga. ACP/Fng/Kayu/Mpk 

Partagez cet article