Une thèse de doctorat sur la protection du pouvoir constitutionnel en RDC

Kinshasa, 13 avril 2019(ACP).- Le chef de travaux Félicien Kalala Mupingani a été proclamé vendredi docteur en droit à l’Université de Kinshasa(UNIKIN) avec la mention « grande distinction » à l’issue de la soutenance publique d’une thèse de doctorat sur la « Contribution à l’étude des conditions de l’effectivité des normes protectrices de la Constitution contre la fraude en Afrique ».

Le récipiendaire a analysé dans étude doctorale de 422 pages, les conditions de l’effectivité des normes protectrices de la Constitution contre la fraude  en RDC ou en Afrique, en s’intéressant à trouver les remèdes pour combattre tout détournement du pouvoir constitutionnel.

L’impétrant a évoqué dans cette étude, les conditions formelles ou classiques et les conditions fonctionnelles, indiquant que la meilleure protection de la Constitution c’est par rapport à ses normes lesquelles devraient inclure les valeurs fondamentales et légitimes.

Félicien Kalala a également souligné dans cette étude doctorale, les normes ou les sanctions liées à la constitutionalité en cas de non respect et les lois électorales. Il a aussi fait dans cette étude,  des propositions relatives aux mécanismes de protection de la Constitution en RDC ou dans les pays africains.

Parmi lesquelles, la nécessité pour les juges de mettre en place les mécanismes de protection de la Constitution, à l’Etat de veiller au respect de la Constitution et au peuple d’user de ses devoirs citoyens de protection dont l’ouverture de la saisine de la Cour constitutionnelle , la révolution , les manifestations publiques , l’appel à la désobéissance civique .Mais la meilleure protection, a-t-il dit, est l’éducation civique de la population.

La doyenne de la faculté de droit, le Pr Marie-Thérèse Kenge Ngomba Tshilombayi  a apprécié la pertinence et l’originalité de cette étude doctorale, en sa qualité également de la présidente du jury, composé entre autres, du promoteur de ladite thèse, le Pr Kamukuny Mukinay, des  membres effectifs, les professeurs  Nyabirungu Muene Songa, Dieudonné Kalindye Byanjira et Banza Malale.

Le recteur de l’UNIKIN, le Pr Daniel Ngoma-Ya-Nzuzi, qui a présidé cette séance académique, a conféré au lauréat du département de droit public interne de la faculté de droit de l’UNIKIN, le grade de docteur en droit. ACP/Fng/May

Partagez cet article