1.545 cas d’Ebola dont  1.019 décès et 434  guérisons notifiés au Nord-Est de la RDC depuis le début de l’épidémie jusqu’au 04 mai 2019

Kinshasa, 05 mai 2019 (ACP).- Mille cinq cents quarante-cinq  (1.545) cas de maladie à virus Ebola, dont 1.019 décès et 434 guérisons ont été notifiés depuis le début de cette épidémie jusqu’au 04 mai 2019 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri au Nord-Est de la RDC, rapporte le ministère de la Santé dans un communiqué sur la situation épidémiologique de cette maladie  parvenu dimanche  à  l’ACP.

Parmi les 1.545  cas de maladie à virus Ebola mentionnés ci-haut 1.479 cas sont confirmés au laboratoire et 66 cas probables. Le nombre de décès enregistrés sont repartis selon que 953  décès sont dans la catégorie de cas confirmés et 66 dans la catégorie de cas probables. Actuellement, 270 cas suspects sont en cours d’investigation.

Le ministère de la Santé indique également que seize nouveaux cas confirmés d’Ebola ont été enregistrés dans la journée du samedi 04 mai  2019, dont six à Katwa, trois à Musienene, deux à Mabalako, deux à Mandima, deux à Butembo et un à Vuhovi. Il y a eu aussi onze nouveaux décès de cas confirmés le même samedi, dont cinq décès communautaires (trois à Katwa, un à Mabalako et un à Mandima) et six décès survenus au centre de traitement d’Ebola (CTE), dont trois à Butembo, deux à Mabalako et un à Beni.

Par ailleurs,  douze  patients ont été guéris, dont quatre à Katwa, quatre à Butembo, trois à Beni et un à Mandima. Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles à des changements ultérieurs après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.

Il sied de rappeler que le seul vaccin  utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Éthique dans sa décision du 19 mai 2018. De ce fait, la RDC a déjà vacciné 111.409 personnes parmi lesquelles les prestataires des soins, les contacts et les contacts des contacts des malades. ACP/MBUYI et BUATA/BSG

Partagez cet article