La population du Kasaï Oriental sensibilisée sur les conséquences de la tuberculose

Mbuji-Mayi, 1er avril 2019 (ACP).– La population de la province du Kasaï Oriental a été sensibilisée sur les conséquences sanitaires et socio-économiques de la tuberculose, telle que la détérioration de la santé du sujet malade entraînant parfois, en cas de mauvaise prise en charge, la mort et les dépenses énormes en terme de revenu.

Cette sensibilisation a été faite par le chef de division provinciale intérimaire de la Santé au cours de la célébration samedi sur l’esplanade de la mairie de Mbuji-Mayi, de la journée mondiale de la tuberculose. Il a indiqué à cette occasion que l’objectif de cette commémoration consiste non seulement de faire la sensibilisation, mais aussi d’intensifier les stratégies qui consistent à mettre un terme à cette maladie meurtrière.

Cette journée placée cette année sous le thème « il est temps de rechercher activement toutes les personnes atteintes de la tuberculose dans nos communautés et nos prisons », permet de promouvoir les soins de qualité et le traitement en vue de réduire le taux de mortalité à 40% dans cette partie de la RDC.

Pour le représentant de l’organisme Projet santé intégré, partenaire qui a financé l’activité, la lutte contre la tuberculose, cette maladie meurtrière qui touche les personnes marginalisées, doit faire bénéficier à chacun, une protection sociale et une couverture sanitaire pour y mettre fin.

La cérémonie était présidée par le gouverneur intérimaire du Kasaï Oriental Robert Kabeya Nkashama Kankenza qui a invité la population à se mobiliser pour se faire examiner et être admis aux traitements et aux soins gratuits. ACP/Kayu/DNM/Cfm/Mpk/JLL

Partagez cet article