Activités du Chef de l’Etat et Ebola

Les journaux parus lundi 1er juillet 2019, à Kinshasa consacrent leurs colonnes aux  activités du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi et à la maladie à virus Ebola.

« Le Chef de l’Etat promet de s’investir de toute sa force afin que la paix soit une vraie réalité en Ituri », titre à sa « Une » Agence congolaise de presse (ACP). Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a promis de s’investir de toute sa force et de toute son énergie afin que la paix soit une vraie réalité dans la province de l’Ituri, en particulier et à travers tout le pays en général, lors du meeting populaire tenu à la tribune officielle de Bunia.

Dans son adresse à la Nation, le Chef de l’Etat s’est engagé à tout mettre en œuvre pour en finir avec l’insécurité récurrente et préoccupante dans certaines parties du territoire national, principalement dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, du Tanganyika, du Kasaï et du Kasaï-central, explique le média public.

« L’heure n’est plus à la haine et aux tueries. Vous avez choisi votre gouverneur qui aime cette province. Comme vous l’aimez, je vous demande de l’aider dans son combat pour le développement de la province. Nous sommes les enfants d’un même pays! Ça ne sert à rien de nous entretuer inutilement pour les petites choses », écrit l’agence nationale, citant les propos du Président de la République.

Dans un autre chapitre, le média public annonce que le ministre de la Défense nationale, anciens combattants et Réinsertions a.i, Michel Bongongo a présidé, samedi à l’occasion de  la commémoration de l’indépendance de la RDC au camp Lieutenant-colonel Kokolo, au nom du Commandant suprême des FARDC, Félix-Antoine Tshisekedi, à la double  cérémonie de remise des allocations de fin de carrière des militaire retraités de 2013 et de l’inauguration du service d’imagerie médicale de l’hôpital du camp Kokolo.  «Un militaire bien formé, équipé de manière adéquate, correctement caserné et pris en charge socialement constituera à n’en point douter, l’un des maillons de cette solide chaine que constitue notre outil de défense», a dit le ministre Michel Bongongo.

Forum des As note pour sa part, que le Chef de l’Etat a fait état, dans son message à la Nation, des nominations au sein de l’appareil judiciaire. Le Président de la République a dégagé la nécessité de changer le mode d’élection des sénateurs et des gouverneurs de provinces, commente le journal, précisant que ce changement concernera essentiellement l’alinéa 4 de l’article 104 de la Constitution  qui stipule que les sénateurs sont élus au second degré par les assemblées provinciales.

Au sujet des allocations de fin de carrière des officiers retraités,  le quotidien fait savoir que le ministre intérimaire congolais de la Défense nationale, anciens combattants et réinsertion, Michel Bongongo Ikoli a remis des allocations de fin carrière à trois cent vingt-cinq officiers généraux et supérieurs des Forces armées de la RD Congo (FARDC) admis à la retraite.

A propos de la marche de la plateforme « LAMUKA », le tabloïd parle du bilan fait par le commandant provincial de la Police nationale congolaise (PNC), ville de Kinshasa et indique que ce dernier s’est félicité du professionnalisme dont ont fait montre les policiers, soulignant que la journée s’est déroulée sans incidents majeurs, hormis quelques tentatives de trouble à l’ordre public attribuées aux partisans de Lamuka.

La Prospérité s’appesantit de son côté, sur le message du Chef de l’Etat à la Nation,  révélant que le Président de la République, Félix Tshisekedi s’est montré ferme dans le domaine de la justice et de l’administration électorale. « Je prends l’engagement et réitère, en tant que Magistrat Suprême, mon vœu de nommer des hommes et des femmes intègres afin qu’ils redorent le blason terni de notre justice. Une autre grande réforme devra viser le système électoral dans la mesure où celui  en vigueur a montré ses limites, plus précisément en ce qui concerne le mode de désignation des sénateurs et des gouverneurs », écrit le journal.

« Ebola : La barre des 1.500 décès franchie, l’OMS évoque des raisons financières de taille », titre Le Potentiel. « A cause du manque de financement, les stratégies mises en place dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo risquent d’échouer », fait remarquer l’Organisation mondiale de la santé (OMS) alors que la barre des 1.500 décès a été franchie. Sur les 98 millions de dollars nécessaires pour la riposte, l’OMS n’a reçu que 44 millions, précise le journal.

En football, ACP fait remarquer que les Léopards de la RDC terminent en 3e position au détriment du Zimbabwe qu’ils ont battu sur un score de 4 buts à 0.

Partagez cet article