Adaptation et atténuation, deux stratégies de lutte contre les changements climatiques

Lubumbashi, 22Mai 2019(ACP).- L’adaptation et l’atténuation sont les deux stratégies de lutte contre les changements climatiques, a relevé la chargée de communication du PNUD, Mme Clarisse Museme, dans son intervention axée sur la communication sur les changements climatiques. Elle  l’a dit mercredi aux animateurs des radios communautaires du Haut Katanga réunis en ateliers de sensibilisation sur les notions d’adaptation aux changements climatiques tenu au Park hôtel de Lubumbashi.

Mme Clarisse Museme a souligné que L’adaptation s’attaque aux conséquences des climatiques et cherche à réduire la vulnérabilité sociale et écologique, alors que l’atténuation traite les causes des changements climatiques et vise à limiter les émissions de gaz à effet de serre. Elle a renchérit qu’il est important de communiquer sur l’adaptation aux changements climatiques, car ils impactent négativement la vie, l’environnement et l’avenir devient incertain, et forcent les humains à changer leurs vieilles habitudes en imposant les nouvelles qui sont parfois stressantes et coûteuses.

Il est donc primordial, a-t-elle poursuivit, de renforcer les connaissances et la prise de conscience des populations sur les menaces qui guettent le monde entier si l’environnement n’est pas préservé, tout en insistant  que les questions environnementales relèvent de la responsabilité de tous.

Auparavant, elle avait défini les changements climatiques comme étant un ensemble de variations des caractéristiques  climatiques en un endroit donné au cours du temps, ayant des conséquences telles que la sécheresse, les inondations, les érosions, l’élévation du niveau d’eau, les cyclones, les difficultés agricoles.

Appel à la production des contenus sur les questions d’adaptation aux changements climatiques

Les animateurs de radios communautaires du Haut Katanga ont été appelés par Mme Clarisse Museme à produire de reportages et tranches d’animation  spécialisés en  contenu sur les questions relatives à l’adaptation aux changements climatiques.

Les animateurs de radios communautaires du Haut Katanga doivent présenter les risques et les impacts directs et cumulatifs que les changements climatiques ont sur la société congolaise et l’urgence particulière à s’adapter.  Ils doivent également expliquer les notions basiques des aspects d’adaptation aux changements climatiques, du processus d’élaboration du plan national d’adaptation aux changements climatiques et la nécessité de vulgariser la politique, les stratégies et plans d’action nationaux pour le changements climatiques.

Dans la production de leurs supports qui véhiculeront les messages sur l’adaptation aux changements climatiques, les animateurs de radios communautaires du Haut Katanga doivent orienter les messages à trois cibles à savoir les décideurs politiques, les organisations de la société civile œuvrant dans le secteur de l’environnement et des changements climatiques, et la population.

ACP/Kayu/DNM/May/GMM

Partagez cet article