«Amuka Congo» contre la taxe du tourisme de la DGRNK instaurée au port public de Goma

Goma, 13 juin 2019 (ACP).- M. Senzaera Jacques, coordonnateur du mouvement de lutte contre les violations des droits de l’homme «Amuka Congo», s’inscrit en faux contre la taxe de tourisme instaurée, il y a peu au port public de Goma, par la Direction générale des recettes du Nord Kivu (DGRNK).

Lors d’une interview accordée à la presse, il a fait état des lamentations de la population contre ladite taxe qui vient s’ajouter à la liste déjà longue des taxes à payer, surtout en cette période de conjoncture difficile.

Selon lui, cette taxe fixée à 0.5 dollar américain par passager voyageant par le lac Kivu est une tracasserie, considérant qu’il n’y a aucune preuve que cet argent va dans les caisses de la province.

Il a appelé les députés provinciaux du Nord Kivu à se saisir de cette situation de nature à entraver la volonté du Chef de l’État, celle de l’instauration d’un État des droits.

Selon M. Jonas Kango, Directeur général de la DGRNK, le mouvement Amuka Congo n’a qu’à venir auprès de ses services pour avoir des informations nécessaires sur le bien-fondé de cette redevance. ACP/FNG/ZNG/GMM/NIG/JLL/CKM/GNN

Partagez cet article