Ange Kasongo Adihe présente mardi  à l’IFASIC l’ouvrage « Les femmes de Pakadjuma »

Kinshasa, 18 mai 2019 (ACP).- Mme Ange Kasongo Adihe, journaliste  indépendante et chercheur en communication, présente, mardi à l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (IFASIC) dans la commune de Gombe, son ouvrage intitulé « Les femmes de Pakadjuma », a annoncé samedi à l’ACP, la récipiendaire.

«Les femmes de Pakadjuma », a-t-elle indiqué, est un récit journalistique de type enquête et investigation, dans lequel, elle rend compte des résultats de ses échanges avec les femmes de cette contrée, un des quartiers de la commune Limete, à Kinshasa, le plus réputé dans la  pratique de la prostitution et du banditisme.

Le récit parle de l’histoire de la jeune Ophélie qui retourne à Pakadjuma, sa terre natale, après 15 ans de vie à Lille en France. A son arrivée elle constate que Pakajuma est resté une enclave, où les autres Kinois ne s’aventurent pas, à cause de sa mauvaise réputation.

Ange Kasongo, tente de ressortir, à travers ce récit, la perception des Kinois sur cette contrée et leurs propres jugements quant à leur réputation.

Nouvellement diplômée en master de l’Ecole supérieure de journalisme et sciences Po de Lille en France, Ange Kasongo  a une appétence pour l’écriture et s’intéresse aux questions socio-politiques de l’Afrique, en particulier la RDC, depuis une dizaine d’années. Elle aussi auteure de la série « Lettres de Kinshasa », réalisée en trois épisodes et publiée sur le site Jeune Afrique en 2018.ACP/Fng/ZNG/KJI 

Partagez cet article