Antipas Mbusa Nyamwisi se retire de Lamuka

Kinshasa, 19 juin 2019 (ACP).- Antipas Mbusa Nyamwisi, un des membres du présidium de la plateforme politique «LAMUKA», a suspendu depuis le 17 juin2019, sa participation aux activités de cette formation politique, indique  l’intéressé  dans une correspondance adressée au coordonnateur de cette structure, Moise Katumbi, dont copie est  parvenue mercredi à l’ACP.

Antipas Mbusa a rappelé lors de deux dernières réunions tenues du 21 au 23 mars et 27 avril en Belgique, aux  autres membres du présidium qu’il était en concertation avec le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshissekedi, sur la possibilité d’apporter sa contribution à la lutte contre l’épidémie à virus Ebola et l’insécurité qui sévissent à l’Est de la RDC, notamment dans les territoires de Beni et Butembo dans la province du Nord Kivu et dans celle de l’Ituri.

«J’ai l’appréhension que certains aspects de l’approche arrêtée avec les autorités de la République pour combattre efficacement ces deux fléaux pourraient ne pas rencontrer l’adhésion de tous les membres du présidium», indique la correspondance, soulignant que sa suspension va lui permettre de consacrer son entière disponibilité à la lutte contre ces deux fléaux. Lamuka était de prime abord une plateforme électorale de soutien à la candidature de l’opposant Martin Fayulu à la présidentielle de 2018, avant de devenir un regroupement politique bien structuré. ACP/FNG/JLL

Partagez cet article