Burundi : retour au pays de 171 soldats de la mission de l’Union africaine en Somalie

Kinshasa, 24 février 2019 (ACP).- Au moins 171 soldats burundais de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), ont regagné samedi leur pays, a rapporté dimanche l’AFP. La source précise qu’en décembre dernier, l’Union africaine avait demandé aux autorités burundaises de retirer un millier de soldats de son contingent en Somalie.

C’est la deuxième fois, cette semaine, qu’un contingent de soldats burundais quitte la Somalie, a ajouté la source. Ils sont désormais près de 400 à avoir rejoint le Burundi sur les 1.000 attendus d’ici au 28 février. Conséquence immédiate de cette réduction d’effectifs, selon l’AFP, les militaires burundais autorisés à poursuivre les opérations sur le territoire somalien doivent céder certaines de leurs positions aux militaires somaliens.

Par ailleurs, le pouvoir burundais continue d’exprimer ses réticences. Dans une lettre datée du 20 février, l’ambassade du Burundi à Addis-Abeba interpelle le département Paix et Sécurité de l’Union africaine. Elle qualifie ce redéploiement de dangereux et dit craindre la dispersion du contingent burundais.

D’après les experts, la présence militaire burundaise en Somalie constitue une rentrée de devises pour le régime burundais accusé de détourner les soldes de ses militaires pour renflouer ses caisses. Conformément à la résolution prise par le Conseil de sécurité de l’ONU, en juillet, de nouveaux rapatriements de soldats dans leurs pays d’origine sont prévus lundi et mardi. ACP/DNM/Cfm

Partagez cet article