Christian Kibanda Mubalama de l’Ecole de judo Congo-Japon élu 3ème vice-président de l’EUJUKIN-Est

Kinshasa, 13 aout 2019 (ACP).- Christian Kibanda Mubalama, le secrétaire sportif du club Ecole de judo Congo-Japon, a été élu 3ème vice-président de l’Entente urbaine de judo de Kinshasa (EUJUKIN)-Est avec 12 voix sur 21 votants, dimanche au cours de l’assemblée  générale extraordinaire tenue au terrain de l’Institut supérieur pédagogique, dans la commune de Gombe, à Kinshasa,.

L’heureux élu vient ainsi compléter le nombre des membres du comité de cette entité sportive qui était incomplet depuis 2016. Au regard des dispositions statutaires notamment en ses articles 26 et 35, cette assemblée générale extraordinaire élective a été rendue nécessaire en vue de combler ce vide.

Le président de l’EUJUKIN-Est, Dominique Minimbu, s’est dit satisfait de l’élection du 3ème vice-président qui manquait depuis l’installation de son comité en 2016. Il lui a fallu chercher un homme compétent pour occuper ce poste. Il a souhaité à Christian Kibanda un fructueux mandat, espérant qu’il sera en mesure de rendre bon service à l’Entente de par son expérience avérée en matière de judo.

Le nouveau 3ème vice-président a remercié tous les membres pour lui avoir fait confiance. Il a promis de travailler en franche collaboration avec tous les membres du comité en y apportant son expertise, ajoutant qu’il a un petit agenda dans lequel se trouve sa vision qui permettra au judo d’être bien géré dans le respect des textes réglementaires.

Le comité de l’EUJUKIN-Est se présente de la manière suivante :

  • Président : Dominique Minimbu,
  • 1er vice-président : Packis  Mukoko,
  • 2ème vice-président : Alain Tombo,
  • 3ème vice-président : Christian Kabanda Mubalama,
  • 4ème vice-président : Faustin Nsingi wa Nsingi,
  • Secrétaire exécutif : Maurice Muzezi- Kindo,
  • Trésorier général : Toni Belade,
  • Membres :  Amigo Ngonde, Makengo, Bill Kabamba,
  • Délégués des associations : Saito Makoma, Roger Toya, Jeanny Luyindula, Lerougi Mwamba, Roger Esanga, Nouo Manandila et Coco Lusumbu.

ACP/

Partagez cet article