Commémoration jeudi  du 21ème anniversaire de la Fondation Mwimba Texas

Kinshasa, 11 juin 2019 (ACP).- La Fondation Mwimba Texas (FMT) organise, jeudi 13 juin, une journée commémorant le 21ème anniversaire de la FMT, à l’occasion de la 5ème édition de la Journée mondiale des albinos prévue le 13 juin  de chaque année, a annoncé mardi à l’ACP le président de cette structure, Mwimba Texas.

Au cours de cette manifestation, a-t-il indiqué, une conférence sur le plaidoyer en faveur des albinos et des activités ludiques est prévue à l’intention des enfants souffrant de cet handicap physique, dans l’objectif de l’éradication de la campagne de stigmatisation envers les albinos, en faveur d’un accompagnement moral, physique et matériel de cette catégorie sociale.

Mwimba Texas a aussi profité de l’occasion pour sensibiliser ses pairs à bannir l’auto-discrimination, en vue de se faire accepter par la société, car, a-t-il ajouté, « être né albinos n’est pas signe de mauvais sort…, mais plutôt il est un être humain comme tout autre, capable de beaucoup d’actions, bien que confronté au manque de mélamine comme anomalie ».

Un diplôme de reconnaissance au responsable de l’Agence d’information d’Afrique centrale

 Par ailleurs, le président de la fondation des albinos, Alphonse Mwimba Texas a decerné un diplôme de reconnaissance au responsable de l’Agence d’information d’Afrique(ADIAC), Guy Gervais Kitina, symbolisant la collaboration entre la FMT et le groupe de presse ADIAC, au cours d’une cérémonie de collecte des fonds pour soutenir les albinos de la RDC, du 6 au 9 juin  à Brazzavile, en  République du Congo.

Le président de cette fondation, Mwimba Texas qui a livré cette information mardi, au cours d’un entretien avec l’ACP, a indiqué que cette collaboration est fondée sur l’apport rédactionnel pour la visibilité des activités de cette ONG qui lutte contre la discrimination des personnes vivant avec albinisme en RDC.

« Nous sommes toujours reconnaissants envers les albinismes et nos amis du groupe de presse ADIAC qui nous aident en relayant nos plaidoyers », s’est-il exprimé.

Il a fait savoir en outre qu’avec ces changement climatiques, les albinos sont de plus en plus exposés aux cancers de la peau. C’est ainsi qu’il s’est déplacé à Brazzaville pour collecter des fonds devant soutenir cette catégorie des personnes.

Depuis plus de vingt ans, sa fondation encadre et assiste plus de 1.000 albinos vulnérables de la RDC et lutte contre leur discrimination, a-t-il indiqué.

Au cours de cette commémoration, le président de la FMT a mis en vente   le livre du photographe belge, Patricia Willocq, intitulé « Sensibilisation aux conditions des albinos de la RDC », dans le cadre du projet « Blanc- Ebène », dont les recettes lui permettront d’acheter quelques produits en faveur des albinos de sa fondation. ACP/FNG/ZNG/Wet

Partagez cet article