Conférence annuelle des banques africaines et invalidation de députés nationaux

La Conférence annuelle des banques africaines à laquelle prend part le Chef de l’Etat et l’invalidation de députés nationaux font la « une » des journaux parus mercredi 12 juin 2019 à Kinshasa.

«Le Président Félix Tshisekedi à la conférence annuelle des banques africaines  à Malabo», titre Agence congolaise de presse (ACP). Le Chef de l’Etat a quitté Kinshasa mardi pour Malabo, en Guinée équatoriale, où il prendra part à la conférence annuelle des banques africaines, annonce le média public. Dans la capitale équato-guinéenne, le Président de la République participera à la conférence annuelle des banques africaines, organisée sous le leadership de la Banque africaine de développement (BAD). Ces assises constituent un rendez-vous des décideurs et bailleurs de fonds des projets intégrateurs régionaux et sous régionaux, rappelle l’agence nationale.

Au chapitre post électoral, la presse officielle indique que la Cour constitutionnelle a invalidé plusieurs députés nationaux dans ses arrêts sur le contentieux électoral des législatives nationales du 30 décembre 2018, rendus publics lundi dans la soirée.

Il s’agit notamment de l’ancien journaliste et député national de la circonscription de Mont-Amba (Kinshasa), Daniel Safu, membre de la plate-forme politique « LAMUKA », qui  est remplacé par Doudou Otete du PPRD; du vice-gouverneur de la ville de Kinshasa Néron Mbungu qui a été remplacé par Louis d’Or Balekelayi, de  Me Kibuka Raphael remplacé par Mme Ingele Kanyama, souligne le même média.

De son côté, Le Phare écrit, en marge des assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement (BAD) de Malabo que le  président de cette institution financière, Akinwumi Adesina a appelé de nouveau les africains à croire davantage à l’intégration régionale. Il a fait part, par ailleurs, de son vœu, de voir l’Afrique matérialiser son intégration régionale et poser ainsi des jalons solides pour son développement, poursuit le journal. «Lamuka laminé : 21 députés dont 8 du MLC et 7 du MS/G7 invalidés», titre le quotidien, ajoutant que la tension a été à son paroxysme à la mi-journée, devant le siège du Mouvement de Libération du Congo (MLC), sur l’avenue du Port, dans la commune de la Gombe, après l’annonce de la nouvelle de l’invalidation par la Cour Constitutionnelle de 21 députés nationaux de la plate-forme «Lamuka», dont 8 du MLC et 7 de MS-G7 de Pierre Lumbi. Fous de colère, indique le confrère, les militants du MLC ont brûlé des pneus sur la chaussée perturbant sérieusement la circulation.

L’Avenir annonce, pour sa part, que le Président de la République, Félix Tshisekedi est attendu à Malabo, en Guinée équatoriale, où le Groupe de la Banque africaine de développement tiendra ses assemblées annuelles du 11 au 14 juin 2019. La conférence de Malabo est d’une importance capitale pour la RDC, ajoute le journal, dans la mesure où elle permettra au Chef de l’État  de faire entendre la voix de la RDC du haut de cette tribune.

Le Potentiel revient sur les arrêts rendus par la Cour constitutionnelle, signalant que le Front commun pour le Congo (FCC) consolide ses rangs en recherchant les 2/3 à la chambre basse du Parlement avec objectif entendu de modifier la Constitution.

Forum des As note, de son côté, que les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) de Lubumbashi ont saccagé le siège du Parti politique pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). L’ordre public a été perturbé, fait remarquer le journal,   à la suite d’une manifestation des combattants de l’UDPS. Ces manifestants ont d’abord commencé par un sit-in devant le bâtiment du 30-Juin, siège de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, avant d’effectuer une descente punitive au siège provincial du PPRD, de l’ancien président Joseph Kabila, conclut le tabloïd.

En football, l’agence nationale annonce la liste des 23 Léopards qui défendront les couleurs du pays à la phase finale de la coupe d’Afrique des nations en Egypte. Il s’agit de : Parfait Mandanda, Anthony Mossi, Ley Matampi, Glody Ngonda, Issama Mpeko, Bobo Ungenda, Marcel Tisserand, Djuma Shabani, Wilfred Moke, Arthur Masuaku, Christian Luyindama, Trésor Mputu, Chancel Mbemba, Merveille Bope, Paul José Mpoku, Youssouf Mulumbu, Jacques Maghoma, Elia Meschak, Cédric Bakambu, Jonathan Bolingi, Chadrack Akolo, Yannick Bolasie et Britt Assombalanga.

Partagez cet article