Demande  de la levée des sanctions à l’encontre du Soudan

Kinshasa, 11 septembre 2019 (ACP).- Trois membres africains du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Union africaine (UA) ont réclamé mardi, la levée des sanctions à l’encontre du Soudan, après la formation d’un gouvernement de transition civil dans ce pays, a rapporté l’Agence chine nouvelle.

Elle précise que dans un communiqué lu par Léon Kacou Adom, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire auprès de l’ONU, les trois membres africains, la Côte d’Ivoire, la Guinée équatoriale et l’Afrique du Sud, ainsi que l’UA ont exhorté “tous les Etats concernés à lever toutes les sanctions contre le Soudan”.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’UA a quant à lui décidé de lever les sanctions de trois mois qu’il a imposées contre le Soudan, suite aux récents développements positifs dans le pays, note le communiqué. «Nous exhortons le nouveau gouvernement soudanais à respecter et à appliquer scrupuleusement les dispositions de la feuille de route comme convenu” pour organiser “des élections législatives et présidentielle libres, équitables et transparentes afin de créer les conditions d’une transition pacifique qui permettra d’assurer une paix et une stabilité durables au Soudan», souligne le communiqué.

Ils ont également appelé la communauté internationale à «soutenir le nouveau gouvernement soudanais dans la création d’un environnement favorable à une transition pacifique et la mise en œuvre de son programme ambitieux du développement économique et social».

Le Soudan est plongé dans un chaos politique après la destitution du président Omar el-Béchir dans un coup d’Etat en avril dernier suite aux manifestations durant des mois. Un gouvernement de transition civil a été formé jeudi dernier, rappelle-t-on. ACP/Kayu/JLL/CKM/NKV

Partagez cet article