Démarrage à Kinshasa des travaux de construction des saute-moutons  sur les boulevards Lumumba et 30 juin

Kinshasa, 16 mai 2019 (ACP).- Les travaux de construction des saute-moutons annoncés dans le cadre du programme d’urgence du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, ont démarré sur certains sites ciblés dans la ville de Kinshasa, a constaté jeudi l’ACP au cours d’une ronde effectuée à travers la ville.

Après le début des travaux à Pompage dans la commune de Ngaliema, ceux des sites de «Debonhomme» sur le boulevard Lumumba et du rond-Point Mandela sur le boulevard du 30 juin, ont démarré respectivement le lundi et jeudi avec l’implantation des chantiers et l’aménagement des plates-formes pour la matérialisation de deux ouvrages. Selon l’OVD, ces travaux sont exécutés  les entreprises chinoises  CREC 8 pour le site de Pompage  et  CGCD  pour  Mandela  et ceux de « Debonhomme » en régie par l’Office des routes.

La surveillance pour le respect des normes est assurée par le Bureau technique contrôle du ministère des Infrastructures, travaux publics et reconstruction (ITPR). Les travaux de construction des saute-moutons qui visent à éliminer les embouteillages sur les grandes artères de la ville de Kinshasa, sont financés  par  trésor public congolais. L’Office des voiries et drainage (OVD) assure la fonction de maître d’ouvrage délégué pour les saute-moutons de Pompage et Rond-point Mandela tandis que celui de Debonhomme est assuré par l’Office des routes.  Les travaux de construction de saute-moutons ont une durée de 90 jours pour chaque ouvrage.

Le programme d’urgence  du Chef de l’Etat dans le domaine des infrastructures, avaient démarrés le 02 mars dernier à la place de l’Echangeur dans la commune de Lemba à Kinshasa. Ils consistent en la réhabilitation et la construction de certaines artères routières, en la construction des usines d’adduction d’eau, les écoles, les hôpitaux et les centres de santé à Kinshasa et en province. Outre ces trois ouvrages, six autres sont prévus sur les autres sites qui connaissent des  d’embouteillages, rappelle-t-on. ACP/FNG/JLL

Partagez cet article