Déroulement à N’sele du Programme de lecture publique « Opération bibliomalle » du CWB

Kinshasa 25 avril 2019 (ACP).- Des enseignants, des élèves et des experts du domaine de l’éducation ont prit part mercredi à un colloque autour du « Programme de lecture publique opération bibliomalle » du Centre Wallonie Bruxelles, visant l’accrochage scolaire par la lecture, à l’école « SOS village d’enfants », dans la commune  de Nsele.

Ce colloque s’est voulu un cadre de partage d’expériences entre les professeurs, concernant la formation et l’adaptation des élèves à la lecture.

Le chef de cellule technique en charge de sport et culture au niveau scolaire du quartier Nsele II, Salomon Ngalamulume, premier orateur, est intervenu sur la culture, en distinguant deux types de culture à  savoir : la culture de base qui se rapporte aux us et coutumes ancestrales et la culture importée qui est liée aux connaissances apportées par le colonisateur.

Ces deux types de cultures, qui peuvent être négatives ou positives, contribuent à l’épanouissement de la population et au développement de la nation ainsi qu’à l’éveil intellectuel et spirituel. Elles sont donc avantageuses pour la formation des futures cadres que sont des élèves, a soutenu l’orateur.

A son tour, le chargé du programme bibliomalle au CWB, José Bau a invité les professeurs à intensifier des activités incitatrices à la culture de la lecture à l’endroit des élèves, afin de former une bonne qualité des élèves pour la nation.

Présentation de l’école SOS village d’enfant

Le directeur national du projet « SOS village d’enfant », Aboubakar Mutali a présenté à l’assistance les termes de ce programme qui a commencé en RDC précisément à Bukavu au Nord-Kivu en 1988, à Uvira en 1996 et à Kinshasa en 2011.

«SOS village d’enfants », s’occupe des enfants ayant perdu la prise en charge parentale dont les orphelins avec comme objectifs d’aider les familles dans l’accomplissement de cette responsabilité. Ainsi 832 familles sont appuyées sur la prise en charge des enfants sur le plan éducatif et sanitaire. Le projet « SOS » est l’œuvre de l’Autrichien Herman Gmeiner (1919-1986).

Un moment de ce colloque a été consacré à des exposés de résumé des ouvrages, de danse et poésie animé par des élèves.

ACP/DNM/GMM/Cfm/JLL/CKM

Partagez cet article