Des activités culturelles programmées en mars et avril  à l’Institut français

Kinshasa, 11 mars 2019 (ACP).- Des activités culturelles en lien avec la célébration de la journée internationale des droits des femmes (8 mars) et de la francophonie (20 mars), sont programmées  durant les  mois de mars et avril 2019 à l’Institut français, a rapporté lundi à l’ACP, le service de communication de cet Institut.

Selon la source, la galerie ouvrira ses portes du 14 au 30 mars, à l’exposition  «komplexé» de Christ Mukenge et Lydia Schell- hammer. A  travers une auto-analyse subjective, a-t-elle ajouté, ce  duo détecte l’ensemble des complexes liés entre autres,  à la provenance géographique.

Cette exposition est accompagnée d’un atelier artistique et littéraire qui encourage «une authentique communication»  (Frantz Fanon) autour des malentendus qui habitent les rapports entre les êtres.

La grande halle de l’institut français accueillera pour la première fois «Top Gospel Day», samedi 16 mars. Plusieurs chorales et étoiles y sont programmées, notamment, Luc Gillon, Gospel light, Libula, Acsa Olangi, Trina Fukiau.

Des danses dans tout le réseau de l’Institut français

Il est également prévu dans cette programmation culturelle,  la célébration de la Francophonie, samedi 23 mars où une série d’activités est proposée à tous les amoureux de la langue française avec notamment, la danse (à 12H) à travers tout le réseau de l’Institut français (Lubumbashi, Goma, Bukavu, Kisangani et Kinshasa).

A la même heure dans un espace public, un grand concert de la Francophonie rassemblera des étoiles de la chanson et la génération montante pour interpréter au coté de l’orchestre Symphonique Kimbanguiste, de chansons francophones.

L’Institut français accueillera aussi  à la fin du mois de mars  le concert du Groupe Biso (29mars) et le festival d’improvisation théâtrale de Kinshasa, le 30 mars.

Le théâtre n’est pas en reste avec «Le fleuve dans le ventre» (27 mars), «un projet performatif entre poésie, théâtre, danse, musique et vidéo». Une pièce remarquable est prévue autour du texte de Fiston Mwanza, l’un des auteurs phares de la RDC, qui sera suivie par  une série de représentations à Vienne et Mannheim. Comme des flèches, un spectacle de la compagnie «Marabout théâtre» sera également donné sur le grand plateau le 5 avril.

En marge de la journée internationale de la danse, la compagnie Bana Yanga organise la neuvième édition du festival international de danse «Me Ya Be» du 23 au 26 avril à l’Institut Français.

Du nouveau cette année, selon l’Institut français, le  festival “Me Ya Be” croisera la deuxième édition du festival du film brésilien avec la projection du film documentaire «Mestre Bimpa, a capoeira iluminada».

Le septième art n’est pas en reste avec la fête du court métrage (du 13 au 19 mars). Les projections tous les mercredis à 19H et samedis à 16H sont prévues.

Selon la source, le 08 mars dernier,  la grande halle de l’Institut Français   a accueilli le spectacle de « trois femmes en colère de la compagnie Masano-Mabina : deux pièces, une théâtrale et une chorégraphique ».  Ce diptyque a entrainé l’assistance dans le quotidien des femmes à travers  les rires, réflexions, complot et résolution… ACP/Fng/JGD/Fmb/Jps

Partagez cet article