Dix-huit officiers des FARDC signent l’acte d’engagement pour la lutte contre les violences sexuelles

Lubumbashi, 17 mai 2019 (ACP).- Dix-huit officiers FARDC ont signé jeudi un acte d’engagement pour la lutte contre les violences sexuelles au cours de la cérémonie de clôture de la formation de trois jours organisé à la salle centre Arupe à Lubumbashi par le ministère de la Défense nationale.

Cette formation a concerné les magistrats du siège et du parquet, des juridictions civiles et militaires et des commandants d’unités des FARDC et de la province du Haut Katanga et des avocats sur la protection des victimes, témoins des violences sexuelles.

Le colonel Batabombi animateur de cette formation, a, à cette occasion, appelé les officiers des FARDC à respecter l’engagement qu’ils ont signé et les a exhortés à sensibiliser leurs amis militaires afin qu’un plus grand nombre des hommes en uniforme soient informés sur la nécessité de la lutte contre les violences sexuelles. Cette formation de trois jours a été organisée pour soutenir la lutte contre les violences sexuelles en collaboration avec la MONUSCO et financé par le royaume de Belgique, rappelle-t-on. ACP/Kayu/JGD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article