Documentation et publication des cas de violation des droits de l’homme à Uvira

Uvira, 10 sept. 2019 (ACP).- Des cas de violation des droits de l’homme, de vols et autres documentés à Uvira, dans la province du Sud-Kivu de juin en août 2019 derniers, viennent d’être rendus publics dans un rapport publié par la structure  de la jeunesse de cette juridiction urbaine.

Ce rapport cite notamment  11 cas de tueries de personnes  enregistrés suivis de 21 cas de vols,  12  des personnes enlevées, 11 d’agressions armées, d’un  de d’infiltration et de 20 cas des bombes ramassées non explosées.

Tous ces abus observés les uns à Uvira, les autres dans la Plaine de la Ruzizi, dans les moyens et hauts-plateaux du territoire d’Uvira, ont été perpétrés par des hommes à mains armées issus des groupes armés étrangers et locaux.

Dans ce rapport, la jeunesse de la société civile d’Uvira a recommandé au gouvernement de la RDC de mettre fin à l’existence des groupes armés nationaux et étrangers œuvrant dans les moyens et hauts plateaux d’Uvira et à l’impunité. Elle a également sollicité  l’octroi de l’emploi aux jeunes, l’encadrement de nouveaux et des anciens démobilisés ainsi que l’organisation des patrouilles mixtes entre les jeunes, les policiers et les militaires. ACP/ZNG/MPK/Cfm

Partagez cet article