Elaboration à Kinshasa d’une méthodologie consensuelle de mise en œuvre de l’OI- REDD +

Kinshasa, 16 juillet 2019 (ACP).- Plus de 40  participants à l’atelier du comité technique pédagogique élargi se sont appliqués du 10 au 16 juillet courant à l’identification et au partage des éléments de contexte nécessaires à la mise en place d’une observation indépendante (OI) en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forets (REDD+) en RDC.

L’objectif principal de cette série d’ateliers, a indiqué le coordonnateur national adjoint de l’Observatoire pour la gouvernance forestière (OGF), Serge Bondo, était de doter la société civile environnementale d’un outil qui lui permettra de suivre les programmes et les projets REDD+ en cours d’exécution.

Il était aussi question, a- t- il précisé, d’analyser la situation et le contexte de la mise en œuvre du processus REDD+ dans le pays, de définir le contexte, les objectifs d’une OI-REDD+ propre à la RDC ainsi que les aspects clés à vérifier  dans la mise en œuvre du processus REDD+ dans le pays. «Le guide méthodologique élaboré par l’ONG Field legality Advisory Group (FLAG), de droit camerounais, a été utile en terme d’approche et de stratégie à prendre en compte dans le processus d’élaboration», a- t- il  souligné.

Selon le coordonnateur national adjoint de l’OGF, l’élaboration d’une méthodologie générale et consensuelle d’OI – REDD+ représente une nouvelle opportunité offerte par le projet Voix des citoyens pour les changements (CV4C),  financé par l’Union Européenne  dont le but principal est d’accompagner les acteurs de la société civile qui mènent l’OI  dans la sous-région du bassin du Congo. L’atelier, a-t-il ajouté, répond ainsi au souci de capitaliser les travaux antérieurs à cette préoccupation déjà formulée par les partenaires du projet, lors de l’évaluation des besoins d’appui en cette matière.

Les participants à l’atelier ont indiqué, quant à eux,  qu’ils ont passé en revue entre autres  la réglementation,  les institutions, les initiatives de suivi en charge de la gestion des ressources naturelles ainsi que la  forêt, les problèmes majeurs identifiés dans la mise en œuvre, les défis, les opportunités de l’OI- REDD+, l’état d’avancement du processus REDD+ et les  initiatives antérieures de suivi.

Ils ont également examiné  le rôle et la responsabilité des organisations de la société civile environnementales dans les investissements REDD+ ainsi que le draft zéro du Guide méthodologique de l’OI- REDD+. L’atelier s’était déroulé en deux segments. Le premier fut technique regroupant quelques experts du 10 au 12 juillet 2019 en la salle des réunions de l’ONG OGF, tandis que le dernier était organisé en session plénière tenue du 15 au 16 juillet 2019 en la salle des réunions du centre Loyola dans la commune de Gombe, à Kinshasa. ACP/Fng/Zng/JLL

Partagez cet article

One thought on “Elaboration à Kinshasa d’une méthodologie consensuelle de mise en œuvre de l’OI- REDD +

  1. Pingback: Elaboration à Kinshasa d’une méthodologie consensuelle de mise en œuvre de l’OI- REDD + – L'avant-Garde RDC

Comments are closed.