Emmanuel Macron dessine les axes de son action à venir pour protéger la biodiversité

Kinshasa, 07 mai 2019 (ACP).- Le Président français Emmanuel Macron, a annoncé une série de mesures pour protéger la biodiversité, a indiqué mardi l’AFP.

La source précise que le Chef de l’Etat français s’était auparavant entretenu avec des experts de l’IPBES (plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services éco systémiques), dont le rapport publié lundi établi que jusqu’à un million d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction. Premier axe mis en avant, la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Cela nécessite, selon Emmanuel Macron, de modifier les comportements en responsabilisant plus consommateurs, distributeurs et restaurateurs, et en agissant au niveau des écoles. Autre changement profond appelé par le Président, celui des modèles de production, en particulier dans le secteur agricole.

Il a rappelé deux objectifs déjà connu : mettre fin à l’usage du glyphosate d’ici trois ans et réduire de moitié les phytosanitaires d’ici 2025. Il y a ajouté un engagement à lutter contre l’artificialisation des sols et à réhabiliter des terres agricoles dégradées par les phytosanitaires. Quant aux écosystèmes les plus riches, ils seront mieux protégés : «D’ici 2022, nous porterons à 30% la part de nos aires marines et terrestres protégées, dont un tiers d’aire protégée en pleine naturalité.», a-t-il souligné. Troisième axe, la lutte contre les déchets, en particulier plastiques.

Outre l’engagement déjà pris de passer à 100% de plastique recyclé d’ici 2025, Emmanuel Macron veut adopter une loi, dans les prochaines semaines, sur l’économie circulaire qui met l’accent sur le tri et le recyclage. Plus globalement, les aides fiscales et budgétaires seront revues pour mieux permettre d’atteindre tous ces objectifs a annoncé le président. ACP/Fng/May/CFmb

Partagez cet article