Gabon : Ali Bongo limoge son vice-président et le ministre des Forêts

Kinshasa, 22 mai 2019 (ACP).- Le Président gabonais Ali Bongo a limogé son Vice-président Pierre Claver Maganga Moussavou et le ministre des Forêts Guy Bertrand Mapangou, ont rapporté mercredi les médias internationaux citant un communiqué de la présidence de ce pays sans toutefois indiquer les raisons exactes de leur révocation.

Selon les sources, il s’agirait du scandale du trafic de bois précieux qui menace d’ébranler le pouvoir, avant d’indiquer que la sortie du décret présidentiel a été une surprise.

Personne n’imaginait qu’Ali Bongo devait agir aussi vite puisque l’enquête ouverte suite au scandale relatif à la disparition de 353 containers chargés de kévazingo, un bois rare et précieux, n’est encore bouclée, ont noté les sources. Depuis le déclenchement de ce gros scandale, le ministre des Forêts, Guy Bertrand Mapangou, était dans le viseur. Une autorisation de transporter le fameux bois, signé de sa plume, était ventilée à dessein dans la presse.

Jeudi dernier, plusieurs de ses collaborateurs de haut rang ont été suspendus. Son limogeage n’est pas une surprise. Par contre, son collègue de l’Économie Jean Marie Ogandaga dont plusieurs collaborateurs ont également été suspendus conserve son poste. ACP/Kayu/May

Partagez cet article