Haut Katanga : deux présumés voleurs brulés dans la commue Kampemba à Lubumbashi

Lubumbashi, 04 avril 2019 (ACP).- Deux présumés voleurs ont été brulés à l’aurore de jeudi dans les quartiers Bongonga et Tababcongo de la commune Kampemba à Lubumbashi. Ces deux voleurs ont été arrêtés par des groupes de jeunes assurant la surveillance nocturne dans leurs quartiers.

Celui du quartier Tabacongo, assure un jeune du quartier, a été intercepté en pleine opération sur l’avenue de la gare avec les armes blanches notamment les couteaux et les marteaux, et ses camarades ont fui à bord d’une jeep, avant d’être arrêté, tabassé et brûlé vif ; alors que celui du quartier Bongonga a été arrêté escaladant la clôture d’une parcelle privée sur l’avenue Suzannela.

Les jeunes rencontrés dans ces deux quartiers de la commune Kampemba de Lubumbashi assurent qu’ils sont déterminés à brûler vif tout voleur qui sera pris la main dans le sac, car eux subissent les effets néfastes de l’insécurité dans leurs familles.

Du coté de quartier Congo, toujours dans la commune Kampemba, un corps sans vie d’un autre présumé voleur a été retrouvé le matin sur l’avenue Kiwele. Les habitants de cette commune avouent qu’aucune nuit ne passe sans crépitement de balles et enregistrement de cas de vols à main armées accompagnés de toutes formes de violences.

Pendant que ces scènes se vivaient à Kampemba, les habitants de la commune Annexe et de la Katuba affirment n’avoir pas fermé l’œil durant la nuit de mercredi à jeudi à cause des multiples crépitements de balles.

La population des quartiers de Lubumbashi en proie à l’insécurité dénoncent une nouvelle formule opératoire des bandits. Ces derniers passent dans les parcelles et y jettent des tracts annonçant leur visite la nuit. ACP/Fng/JGD

Partagez cet article