Haut-Uélé : organisation des mouvements de protestation contre la présence des Mbororo

Kisangani, 11 juin 2019 (ACP).- La jeunesse de la province du Haut- Uélé a décidé, au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue  dimanche dernier  à Isiro, d’organiser très prochainement sur toute l’étendue de la province, des marches pacifiques et des journées ville mortes, pour  manifester contre les éleveurs étrangers Mbororo, qui continuent à œuvrer dans ce coin de la RD Congo, a appris l’ACP.

Selon le président du conseil provincial de la jeunesse du Haut – Uélé, Me Isaac Degba Egboko, la population va commencer dès le vendredi prochain à marcher pacifiquement et à décréter des journées ville portes, afin que le gouvernement central trouve une solution à ce problème.

Cette opération « zéro » Mbororo sur toute l’étendue de la province du Haut – Uélé, a- t- il poursuivi, va prendre fin jusqu’à ce que ces éleveurs nomade ‘’soutenus par la communauté internationale’’ quittent le sol congolais en général et la province du Haut – Uélé en particulier.

De leur côté, les autorités provinciales du Haut-Uélé ont décidé, après la réunion du conseil provincial de sécurité tenue le weekend dernier, de mettre sur pied un plan opérationnel afin de déplacer, de gré ou de force, tous les éleveurs Mbororo qui se trouvent dans les territoires de Watsa et Faradje pour les cantonner à Niangara et à Bondo, en attendant leur rapatriement vers leur pays d’origine. ACP/FNG/ZNG/Wet

Partagez cet article