Pas de concession de substitution pour les occupants anarchique du site DAIPN

0
74

Mbuji-Mayi, 27 septembre 2019 (ACP).- Les habitants anarchiques de la concession du site DAIPN dans la commune de Dibindi à Mbuji-Mayi, n’ont pas droit à une concession de substitution, a déclaré le ministre provincial en charge des affaires foncières pour le Kasaï Oriental Honoré Mubengayi Kankole, qui sommait les intéressés à libérer le terrain pour permettre à l’entreprise d’étendre ses activités.

Il a précisé qu’aucune indemnisation ne sera accordée à ces habitants pour avoir spolié le terrain sans aucune autorisation des services compétents, mais conduits par un groupe des autochtones Bakwanga qui se liguent de distribuer des lopins de terre sans titre ni qualité.

Le gouvernement provincial a donné jusqu’au 26 septembre, la date limite pour libérer volontairement le site, avant d’amorcer l’action de déguerpissement forcé souvent accompagné de démolition.

Avec la léthargie observée dans le fonctionnement du DAIPN/Lukelenge à Mbuji-Mayi, des populations ont pris d’assaut les parages où des maisons d’habitation y sont construites. Avec la reprise de l’exploitation du site, les techniciens affirment que cette proximité faciliterait la transmission des maladies à la volaille. Aussi, est-il prévu d’autres activités des champs autour de la ferme. ACP/Kayu/KJI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here