Robin Milton salue le partenariat fructueux entre le Royaume Unie et La RDC

0
176

Kinshasa, 27 septembre 2019 (ACP).- Le représentant de la coopération britannique en République démocratique du Congo (RDC), Robin Milton,  a salué le partenariat fructueux entre le Royaume Uni et la RDC à travers le ministère de la Santé publique dans son projet Accès aux Soins de Santé Primaire (ASSP), au cours d’une journée officielle de dissémination des résultats finaux de ce projet, tenue jeudi à Kinshasa.

Le vice-ministre de la Santé, Albert Mpeti Biyombo qui a pris part à cette journée, a annoncé la mise en œuvre d’un projet transitionnel financé par la coopération britannique à la hauteur de 35 millions d’euros, dans le souci d’éviter aux communautés bénéficiaires, une rupture d’offre des soins de santé de qualité et préserver les acquis du projet ASSP.

Le projet ASSP a construit dans 6 ans, 109 centres de santé et a réhabilité 177 centres sur 49 zones de santé réparties dans 5 provinces à savoir, la Tshopo, le Maniema, le Kasaï, le Kasaï-Central et le Sud-Kivu,  financé par la coopération britannique.

Selon les statistiques fournies par cette organisation, 5O mille prestataires de soins de santé et relais communautaires ont été formés dans le cadre de ce projet et ont bénéficié de 38 bourses en master.  Plus d’un million d’accouchements ont été dotés de 35 millions de dollars américains pour avoir les médicaments de qualité dans les zones de santé ciblées, a-t-on appris de « IMA world health », une asbl internationale de soins de santé qui a piloté ce projet.

La réalisation de ce projet, ajoute-t-il,  a fait face à des défis et contraintes.  Il s’agit de l’accessibilité géographique, le manque d’accompagnement de qualité, l’insécurité et la gouvernance.

 Ces contraintes ont conduit à la révision du projet dont  le nombre de zones de santé qui ont été ciblées au départ est passé de 56 à 49, souligne IMA world health. Au regard de ces réalisations, la coopération britannique UKaid s’est dite satisfaite.

Lancer en avril 2013 et achever en mars 2019, ce projet s’inscrit dans le cadre du plan national du développement sanitaire de la RDC qui poursuit plusieurs objectifs, parmi lesquels, accroitre l’offre de la qualité des services de santé, améliorer la participation et l’autonomisation des communautés et améliorer l’accès aux services de base, entre autres, l’hygiène et l’assainissement. ACP/

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here