La route N’djili CECOMAF dans un état de délabrement avancé

0
338

Kinshasa, 30 sept 2019 (ACP).- Des habitants de la commune de N’djili   ont exprimé lundi, au cours d’un échange avec l’ACP, leur plainte quant à l’Etat de délabrement avancé de la  route N’djili CECOMAF, compliquant ainsi la circulation des véhicules et des piétons.

Selon ces usagers,  de l’entrée de la route en quittant le boulevard Lumumba, jusqu’ au quartier N’djili Brasserie, l’on observe des trous profonds remplis des boues, à  chaque dix mètres, avec comme effet, des embouteillages, des pannes de véhicules sur la chaussée et d’accidents.

Sur le même tronçon, ces habitants dénoncent également le mauvais stationnement des taxis, taxis bus et motos wewa au côté des vendeurs, l’engouement des jeunes gens délinquants, sans oublier des cas de vol, surtout aux heures de pointe.

Selon les témoignages recueillis de quelques gens sur place et qui regrettent cet acte malgré la présence des polices de circulation routière à quelques mètres du carrefour du boulevard Lumumba.  Ces derniers interpellent l’autorité communale à créer un poste de police à cet endroit car la nuit en l’absence de l’électricité des cas de criminalité et de vol s’observe, aussi pendant la saison de pluie.

Cet endroit risque de freiner l’écoulement des produits agricoles de Cecomaf qui traditionnellement est à vocation agricole et nourricier des grands marchés de Kinshasa en produits alimentaires. Ils souhaitent l’intervention prompte pour la réparation de cette route par les autorités pour ‘intérêt de la population N’djiloise en particulier et Kinoise en général. ACP/Kayu/KJI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here