Nord-Kivu : présentation à la presse du présumé kidnappeur « Aspirant » réputé

0
165

Goma, 30 sept. 2019(ACP).- Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont présenté samedi à la presse locale, Uwiduhaye Amos « Aspirant », un présumé fieffé kidnappeur qui a semé la mort et la désolation dans de nombreuses familles dans les territoires de Walikale, Masisi et Rutshuru, appréhendé dans les circonstances non élucidées, a révélé le  porte-parole militaire des opérations Sukula II, le major Guillaume NDjike.

Ce présumé ravisseur avait pris en otage, plus d’une fois, les expatriés agents de MSF (médecins sans frontières) à Masisi et à Walikale qu’il relâchait après versement d’une somme importante en termes de rançon, précision faite par l’Administrateur de territoire de Walikale, M. Sukisa Ndayambaje.

M. « Aspirant » opérait souvent sur l’axe Sake-Mushake où il appréhendait même des paisibles populations qu’il conduisait par force dans la brousse avant d’appeler les membres de leurs familles pour versement de rançons colossales.

Ce n’est pas pour la première fois qu’Uwiduhaye Amos Aspirant soit l’objet d’arrestation. Il a été appréhendé plus de deux fois à Walikale et était transféré à la prison de Kisangani, puis relâché. Une fois encore à Masisi et était détenu à la prison centrale de Muzenze puis relâché dans un laps de temps, s’est exclamé l’Administrateur de Walikale.

Aussitôt relâché, le présumé bandit de grand chemin, appelait audacieusement l’Administrateur de Walikale par téléphone pour lui signifier que « je suis libéré mais toi, je vais t’assomer ». l’AT Ndambaje se demande comment le tribunal de l’auditorat militaire met-il en liberté une personne souvent appréhendée les mains dans le sac.

A chaque fois que M. Aspirant était arrêté par les FARDC, la population de ces trois territoires lancait un ouf de soulagement, car il sème la terreur dans ces contrées. ACP/Kayu/KJI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here