Le Président Félix Tshisekedi et le président du groupe de la Banque Mondiale, David Malpass

Kinshasa, le 1er octobre 2019 (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en séjour depuis le 24 septembre dernier, aux Etats-Unis d’Amérique, dans le cadre de la 74ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies, a échangé lundi, à Washington, avec le président du groupe de la Banque Mondiale, David Malpass.

Selon David Malpass, dans leurs échanges, Félix Tshisekedi a souligné l’importance de la transparence, de la responsabilité et du respect de l’Etat de droit.

Le président du groupe de la BM, lui a assuré le soutien de son organisation notamment dans la lutte contre Ebola et à d’autres problèmes de développement urgents.

Déjà présente dans plusieurs domaines, la Banque mondiale avait annoncé en août que 50 millions de dollars américains seront versés à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour « financer ses activités opérationnelles destinées à sauver des vies dans le contexte des interventions de première ligne contre l’épidémie ».

Elle a également promis son soutien à la mise en œuvre de la gratuité de l’éducation de base dès cette année.

Le FMI disposé à accompagner les autorités congolaises

Le Président Félix Tshisekedi et la présidente du FMI Kristalina Georgieva

La présidente du Fonds Monétaire International (FMI), Kristalina Georgieva, a réitéré la disponibilité de son institution à accompagner les autorités congolaises, à l’issue des entretiens qu’elle a eus, lundi à Washington, avec le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Mme Kristalina Georgieva, s’était dite honorée de rencontrer le Chef de l’Etat congolais.

Kristalina Georgieva et Félix Tshisekedi se sont engagés « à travailler en étroite coopération pour restructurer l’administration et la fiscalité de la RDC pour un véritable Etat moderne.

Il sied de rappeler que le Président Félix Tshisekedi Tshilombo a rassuré, dans tous ses contacts, depuis la visite qu’il a entamée le 16 septembre en Belgique jusqu’aux Etats-Unis d’Amérique, des efforts entrepris pour stabiliser l’Est de la RDC,  assainir le cadre macroéconomique ainsi que sur les réformes en cours et la création de l’agence nationale de lutte contre la corruption pour garantir la bonne gouvernance.

Dans ses différent discours, le Chef de l’Etat n’a pas manqué de présenter des opportunités qu’offre la RDC aux opérateurs et hommes d’affaires, de venir investir en RDC. ACP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here