Ouverture à Matadi d’un bureau d’enregistrement des dénonciations

0
76

Matadi, 03 oct. 2019 (ACP).- Le Réseau indépendant anti-corruption (RIAC)/Kongo Central a ouvert un bureau chargé de l’enregistrement de toutes dénonciations ayant trait aux tracasseries judiciaires et à la mauvaise gouvernance, a annoncé jeudi  à l’ACP le secrétaire exécutif provincial de cette structure, Simon Nsilulu Mayamona.

Le RIAC, qui est une structure de la société civile, lutte pour éradiquer  les antivaleurs dans toutes ses formes et dispose ainsi d’une équipe des membres motivés pour l’analyse, le suivi et l’orientation des dossiers en vue de faciliter la population marginalisée à avoir des solutions idoines aux conflits, a indiqué M. Nsilulu qui a fait part de plusieurs dossiers déjà enregistrés et en cours de traitement, sans en préciser la nature.

Il a par ailleurs fait savoir que RIAC, qui fonctionne grâce aux cotisations des membres, comprend différentes commissions (justice, paix et vérité, culture, économie et finances, mines et énergie, sociale, relations extérieures et celle de l’environnement) dans ses antennes à travers les territoires du Kongo Central pour s’approvisionner  en information.

Il a fait  appel à la population du Kongo Central à dénoncer tous les abus qui pourront survenir dans tous les domaines de la société, avant de rappeler que le RIAC étant un service de la communauté, les dossiers enregistrés sont traités sans aucun frais. ACP/ZNG/JFM

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here