Kinshasa : le gouvernement provincial lance les actions de l’initiative Jardin scolaire pour 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023

0
97

Kinshasa, 05 Oct. 2019 (ACP).- Le vice-gouverneur de la ville Kinshasa, Néron Mbungu Mbungu, a procédé, ce vendredi 4 octobre 2019, au lancement officiel des travaux de l’initiative Jardin scolaire pour 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023, dans la capitale congolaise.

Devant les bourgmestres, les chefs des quartiers de la ville et plusieurs autres autorités, le vice-gouverneur a expliqué l’importance de cette initiative pour la population mais aussi pour la protection de l’environnement qui fait face au réchauffement climatique, avant de  dénoncer également la déforestation que la capitale connaît depuis plusieurs années. «L’initiative Jardin scolaire pour 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023 est d’une importance capitale compte tenu de la place qu’occupe l’arbre pour la survie de l’homme et de l’écosystème (…) Kinshasa n’est pas, en reste, devancée par le noir. Où sont passés les espaces verts Zamba Thérèse,  Zamba Voka, Zamba Tasok, Zamba eucalyptus, Zamba météo ? Où sont partis tous ces arbres ? (…) la déforestation a touché la capitale. Sur 398 km2 de forêts, il n’en reste que 10 hectares. Comme conséquence, sans arbres, la ville a perdu sa biodiversité. Il y a la déclaration des maladies, le réchauffement climatique car des tonnes de C02 sont libérées dans l’atmosphère. En guise de réponse, le pays a pris des engagements au niveau international pour régler tous ces impacts négatifs», a  déploré  Néron Mbungu.

Le vice-gouverneur a exprimé le soutien de l’exécutif provincial aux efforts du chef de l’Etat de faire de la question climatique son cheval de bataille au cours de son mandat.

Néron Mbungu a demandé aux autorités municipales et  à toute la population de Kinshasa de s’approprier cette initiative. «Au nom du gouverneur de la ville de Kinshasa, Mbaka Ngobila Gentiny, et celui des Kinoises et des Kinois, nous saluons la vision clairvoyante de son excellence Félix Tshisekedi Tshilombo, l’initiateur du sujet du jour (Ndlr l’initiative Jardin scolaire pour 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023). L’objectif assigné à la ville de Kinshasa à semer 1 milliard de plantes à l’horizon 2023 reste une priorité, a-t-il ajouté.

Ce projet du Jardin scolaire pour 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023 est mis en œuvre par le Fonds forestier national et l’Ong Save Tomorrow, en vue de répondre urgemment et efficacement à la grave menace mondiale du changement climatique.

Mais, aussi, pour accompagner la nouvelle vision du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en matière environnementale et ainsi contribuer à l’effort du gouvernement congolais d’accomplir son engagement pris de pouvoir reboiser 8 millions d’hectares à l’horizon 2030. ACP/Fng/Zng/Fmb

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here