Ituri : douze cas de peste bubonique enregistrés en territoire d’Aru parmi lesquels trois (3) décès

0
85

Bunia, 06 Oct. 2019(ACP).- Douze cas de peste bubonique sont enregistrés dans la zone de santé d’Aru précisément en chefferie de Lu aire de santé de Ongoï village Omei parmi lesquels trois (3) décès, a annoncé samedi à la presse docteur Jeacques Amanga médecin chef de zone de santé d’Aru situé à 260km de Bunia.

Il a indiqué que parmi les trois (3) décès deux(2) sont morts chez les tradipraticiens alors d’un autre dans un centre de santé avant d’ajouter qu’un rapport à chaud est déjà envoyé au niveau de la Division provinciale de la santé à Bunia pour les dispositions idoines de riposte contre cette maladie propagée par les puces de rats morts.

« Nous avons fait de pulvérisations de produits dans plus de 25 ménages du village Omei pour tuer les puces. Nous avons distribué de produits sous forme de profilastie aux personnes contact de personnes qui ont partagé le même ménage avec les malades ou à celle qui étaient au deuil de la personne décédée de cette maladie. En dehors de ça nous avons briefer les infirmiers titulaires pour qu’ils puissent être vigilant sur tout cas suspect de peste. », a-t-il dit.

Le Dr Jeacques Amanga a indiqué que son administration est en train de faire la surveillance pour établir la liste de douze personnes qui ont présentés de signes de cette maladie notamment les ganglions et de fièvre avant de signifier qu’en 2016 cette maladie avait fait pour la première fois son apparition dans ce territoire frontalier avec l’Ouganda où plus de 40 patients ont été enregistrés issus de six(6) aires de santé.

Il a par ailleurs justifié la recrudescence de cette maladie par la proriferation de rats morts dans la région suite à l’insalubrité.

La peste bubonique est une infection bactérienne rare mais grave qui est transmise par les puces de rats morts. Elle est causée par la bactérie Yersinia pestis. Elle peut se propager au contact de puces infectées. Les symptômes de cette maladie sont notamment les ganglions lymphatiques enflés (parfois aussi grands que des œufs de poule) dans l’aine, les aisselles ou le cou, la fièvre, de frissons, de maux de tête, de douleurs musculaires, renseigne t-on. ACP/ Kayu/KJI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here