Le sursis de la révocation du DG de la MIBA demandé au Kasaï Oriental

0
155

Mbuji-Mayi, 07 octobre 2019 (ACP).- Le conseil de sécurité du Kasaï Oriental réuni le weekend dernier en séance ordinaire sous la présidence du gouverneur de province Jean Maweja Muteba, a demandé au président du conseil d’administration de la société Minière de Bakwanga (MIBA), de surseoir l’exécution de la mesure de révocation du directeur général de cette entreprise du portefeuille.

Selon le compte rendu du conseil lu en weekend par le secrétaire général du gouvernement provincial Me Paulin Tshimanga Tshidimu, le PCA de la MIBA a été invité à donner de l’éclairage sur cette situation. C’est après délibération qu’il lui a été demandé de sursoir jusqu’à nouvel ordre, toute démarche tendant à organiser la remise et reprise au sommet de l’entreprise.

Par ailleurs, les membres du conseil de sécurité ont, après analyse, déclaré que la situation sécuritaire est calme sur toute l’étendue de la province du Kasaï Oriental, en dépit de quelques cas isolés d’insécurité signalés.

Le conseil a également constaté la persistance de conflit de limite de terre entre la ville de Mbuji-Mayi et le secteur de Mulenda, en territoire de Lupatapata. Dans le souci d’y mettre fin, il sera mis sur pied une commission mixte chargée d’enquêter sur cette situation pour une solution durable. ACP/ Kayu/Mpk/Cfm

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here