Plaidoyer pour le respect des droits des femmes lors d’arrestation

0
112

Kinshasa, 08 Oct. 2019 (ACP).- L’avocat au barreau de Kinshasa/ Matete, Christian Mbakala a plaidé  mardi au cours d’un entretien avec l’ACP pour le respect des droits des femmes et des mineures délinquantes lors de leur arrestation. 

Le juriste qui s’est exprimé par rapport à l’arrestation inhumaine de cinq filles mineures communément appelées « enfants de la rue » au pont-Gabi dans la commune de Kinshasa et  auquel il a assisté, a fait savoir que, malgré leur position sociale, les femmes et mineures délinquantes méritent d’être traitées avec  dignité et sans discrimination.

A cet effet a-t-il indiqué dans le cadre des droits de la personne la femme lorsqu’elle est arrêtée, doit être directement détenue séparément des hommes. Il en est de même des mineures qui doivent être conduites devant le juge d’enfants compétent.

Insistant sur le respect des droits des femmes,  Me. Mbakala a appelé les agents de la police à avoir de la considération à l’égard de la population féminine même en cas d’arrestation d’une part et d’autre part, à reconnaitre que tout prisonnier a droit à la protection quelque soit le crime commis. ACP/

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here