Des femmes victimes des tueries en série en Afrique du Sud

0
35
Youth dressed in traditional Zulu attire hold posters during the 10th "Durban Sari Stroll" march on Durban's beachfront on September 15, 2019, as the annual Durban Beach Sari Stroll has evolved from celebrating the sari to becoming an advocate for women's issues. - The sari forms part of the cultural and religious attire that transcends the boundaries by its universal colourful appeal to all women. The stroll is to promote social cohesion across race and age boundaries in celebration of the sari. (Photo by RAJESH JANTILAL / AFP)

Kinshasa, 09 octobre 2019 (ACP).- La police de la ville du Cap en Afrique du Sud, est aux trousses de la personne qui, depuis février ne s’en prend qu‘à des femmes, ont rapporté mercredi les médias internationaux qui ajoutent que le bout du tunnel semble encore bien loin.D’après ces sources, la police du Cap a découvert dimanche le corps en décomposition d’une femme de 41 ans à moitié nue, avant d’ajouter  qu’elle (police)  n’est pas à son premier cas du genre.

Depuis février dernier, rappellent les sources, une dizaine de meurtres contre les femmes se sont produits dans la ville du Cap, avant d’ajouter que ce qui intrigue la police, c’est le modus operandi. Les cas de viol et d’étranglement sont signalés et quelque dix femmes portent les mêmes stigmates.

Un tueur en série qui devrait bientôt être rattrapé sous peu par la police ainsi que l’a promis le colonel Priscilla Naidu, porte-parole de la police du Cap. Reste à savoir si le meurtrier agit seul ou s’il s’agit d’un groupe de criminels organisé. D’après de récentes études, chaque jour au moins trois femmes meurent du fait des violences physiques, soit cinq fois plus que la moyenne mondiale. Ce qui explique pourquoi des alarmistes considèrent l’Afrique du Sud comme le berceau du féminicide. Et il y a également lieu d’ajouter à cela la criminalité et les violences xénophobes.

ACP/Kayu/JFM/JLL

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here