La Maison Blanche refuse de coopérer à l’enquête de destitution du Président Trump

0
50
US President Donald Trump leaves after announcing his decision about the nuclear deal with Iran during a speech from the Diplomatic Reception Room at the White House in Washington, DC, May 8, 2018. Trump on Tuesday announced the US withdrawal from what he called the "defective" multinational nuclear deal with Iran, and said Washington would reinstate sanctions against the Islamic republic. / AFP PHOTO / SAUL LOEB

Kinshasa, 09 octobre 2019 (ACP).- La Maison Blanche a déclaré mardi qu’elle ne coopérerait pas à l’enquête instiguée par les démocrates en vue de la destitution du Président américain Donald Trump, a rapporté mercredi l’agence Chine nouvelle.

« Vous avez conçu et diligenté votre enquête d’une manière qui viole l’équité fondamentale et la procédure officielle requise par la Constitution », a écrit Pat Cipollone, l’avocat de la Maison Blanche, dans un courrier adressé à Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, qui avait annoncé le 24 septembre, le début de la procédure de destitution.

Ce courrier a également été transmis à trois personnes qui dirigent cette enquête : Adam Schiff, président de la Commission du renseignement de la Chambre des représentants, Elijah Cummings, président de la Commission de surveillance et de réforme, et Eliot Engel, président de la Commission des affaires étrangères.

Affirmant que cette enquête « viole la Constitution, l’Etat de droit et tous les précédents établis par le passé », M. Cipollone a déclaré aux dirigeants démocrates : « Vous cherchez à renverser les résultats de l’élection de 2016 et à priver les Américains du président qu’ils ont librement choisi ».

« Dans de telles circonstances, ni le président Trump ni son administration ne peuvent participer à votre enquête partisane et anticonstitutionnelle », a-t-il ajouté. ACP/Kayu/JFM/JLL

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here