Syrie: l’UE craint un nouvel afflux de réfugiés en cas d’opération turque

0
50
Afghan refugees who arrived ten days ago, rest at a makeshift camp in a park at Cankaya, in the Turkish capital Ankara, on August 27, 2018. - Hundreds of refugees spent several days in two parks of Ankara during the Eid al-Adha holiday. (Photo by ADEM ALTAN / AFP)

Kinshasa, 09 octobre 2019 (ACP).- Plusieurs dirigeants européens se sont inquiétés de voir survenir un nouvel afflux migratoire en raison de la situation en Syrie, suite à la menace de la Turquie d’y lancer une nouvelle opération militaire, lors d’une réunion mardi à Luxembourg, ont rapporté mercredi les médias internationaux.

Ces médiasindiquent que trois pays européens s’inquiètent fortement de la situation à la frontière entre Turquie et Syrie, avant d’ajouter que dans un texte conjoint transmis aux ministres de l’Intérieur de l’Union européenne, Grèce, Chypre et Bulgarie précisant : « la hausse spectaculaire d’arrivées de migrants sur la route de Méditerranée orientale », y voyant les « signes alarmants de l’émergence d’une crise »,« Nous sommes très inquiets ».  La Turquie, qui a indiqué être prête à mener une nouvelle offensive contre une milice kurde, a acheminé mardi des véhicules blindés à sa frontière avec la Syrie.

Interrogé sur ce scénario lors d’une conférence de presse, le commissaire européen aux migrations Dimitris Avramopoulos a souligné que l’UE était attachée à « l’intégrité territoriale de l’État syrien ». L’UE appelle à « la fin des hostilités, à la protection des civils et à un accès humanitaire sans entrave, sûr et durable à toute la Syrie », a-t-il également insisté.

ACP/Kayu/JFM/JLL

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here