Le comité de gestion de l’ISC/KIN soumet au ministre de l’ESU les projets de réforme de l’institut

0
71

Kinshasa, 10 octobre 2019(ACP).- Le comité de gestion de l’’Institut supérieur de commerce de Kinshasa (ISC/KIN) conduit par le directeur général, le Pr Augustin Mbangala Mapapa, a soumis mardi au ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire(ESU), Thomas Luhaka Losendjola ,les différents projets de réforme amorcés au sein de cet établissement notamment la relève académique.

Le comité de gestion de l’’ISC/KIN a-t-il indiqué, travaille pour améliorer la qualité de la recherche et l’enseignement pour préparer la relève académique dont les avancées sont significatives. L’ISC/KIN a à cet effet, conclu le partenariat avec les universités étrangères et nationales pour la formation de troisième cycle notamment l’Université de Liège.

Le Pr Mbangala qui a présenté à ces deux personnalités les civilités, a évoqué le plan stratégique de la modernisation de l’ISC élaboré par son comité de gestion pour cinq ans auquel ledit comité s’implique notamment pour la réhabilitation et la  construction des infrastructures, l’assainissement de ce site universitaire, l’amélioration de la qualité de l‘enseignement et de la recherche ,la prise en charge du personnel académique, scientifique et administratif,  la numérisation de la gestion de l’ISC/KIN et de système de cotation, de délibération et des inscriptions.

En dehors de ses filières traditionnelles des sciences commerciales et financières, de gestion informatique, des techniques de secrétariat,  l’ISCKIN organise  les  masters en gestion et droit des entreprises et  de l’OHADA en gestion, comptabilité et audit, en collaboration avec  l’Université de Liège de Belgique.

Les entretiens se sont déroulés en présence de la vice-ministre de l’ESU, Liliane Banga Lwaboshi.

Inscriptions dans les deux masters de l’ISC/KIN

Les inscriptions des auditeurs  au sein de ce programme de deux  masters professionnels  se poursuivent jusqu’à plus de deux semaines avant cette rentrée académique.

Les enseignements de ce programme efficace et important dans la formation et le renforcement des capacités des cadres des entreprises ,  sont assurés par près de 70 % du corps professoral qui  vient de l’Université de Liège. Le reste du corps enseignant provient des institutions supérieures et universitaires congolaises et africaines (Bénin, Sénégal, Cameroun, RDC).

Les professeurs et experts locaux enseignent la pratique sur les matières spécifiques en lien avec l’économie et la fiscalité de la RDC et le droit OHADA : séminaire de fiscalité en RDC, séminaire de passation des marchés en RDC, Droit OHADA (avec tous les actes uniformes), etc.

Le master professionnel en gestion et droit de l’entreprise a été mis sur pied en 2011 tandis que celui de master OHADA en gestion, comptabilité en 2016. Les auditeurs de ce programme bénéficient de double diplôme  de l’ISC/KIN et de l’ULG.

Pour avoir accès au Master en gestion et droit de l’entreprise, le candidat doit remplir les critères suivants : avoir un diplôme de second cycle en économie, gestion, droit ou toute autre discipline (après examen approfondi du dossier), avoir une expérience professionnelle avérée d’au moins deux ans. La formation se donne sous la forme modulaire. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here