L’ONA engagé à accompagner le Président Tshisekedi dans le projet de logement pour tous

0
99

Kinshasa, 10 oct.2019(ACP)-Le président de l’Ordre national des architectes (ONA), Brunel Joseph Gibale Leki Kananga a réaffirmé lundi  dans son message à l’occasion de la Journée internationale de l’architecture, l’engagement de sa structure à travailler pour l’accompagnement de la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en rapport avec le logement pour tous.

Pour Joseph Gibale Leki ,  la création de l’ONA par une loi  du 13 décembre  2018 considérée comme une prise de conscience  et une reconnaissance de l’apport de l’architecte entant qu’acteur majeur dans la recherche des solutions salvatrices , la mise en œuvre effective du Fond national de l’habitat(FONHAB) déjà crée et susceptible de construire plus de 10.000 logements par ainsi que la mise en marche effective de l’Agence congolaise pour la promotion immobilière comme organe d’exécution des projets conçus par le FONHAB »,  sont autant des instruments pour accompagner le Chef de l’Etat dans sa vision d’améliorer  les conditions de  vies des concitoyens.

Il a rappelé que le premier lundi de chaque mois d’octobre est décrété par l’Union internationale des architectes comme Journée internationale de l’architecture pour mettre en avant l’amélioration de l’espace de vie de l’humanité.

Chaque année, a-t-il dit, un thème est développé pour attirer l’attention tant des populations et des dirigeants  sur les enjeux et préoccupations du moment. Pour cette année, le problème de fond persistant reste « le logement pour tous » en vue de présenter à la face du monde le déficit en termes des logements décents auxquels l’humanité fait  face sans s’en rendre compte et mener des réflexions pour  y apporter des pistes des solutions adéquates.

7,5 billions d’êtres humains vivent dans des constructions des matériaux souvent   inappropriés

Le président de l’Ordre national des architectes (ONA), Brunel Joseph Gibale Leki Kananga a en outre, souligné que plus de 7,5 billions d’êtres humains vivent dans des constructions qu’ils ont réalisées eux-mêmes avec des matériaux de récupération et souvent inappropriés  sur des sites souvent adéquats de façon provisoire.

D’autres personnes, a-t-il poursuivi, manquent encore de logement fixe comme des réfugiés et les personnes déplacées par des conflits, désastres et la pauvreté de tous genres.

Il a précisé qu’en RDC ,  le déficit en  logements  sociaux est estimé à plus de 7 millions d’unités selon l’ONU HABITAT et particulièrement dans la ville province de Kinshasa, laquelle de situation impacte négativement sur les conditions de vie des populations et freine le développement socio-économique du pays.

Il a signifié que depuis la création de l’ONA  dans la loi de décembre 2018, déjà 1.500 architectes sont enregistrés dans le tableau de l’ONA en 2019 dans toutes les provinces lesquels sont considérés architectes à œuvrer en RDC.

L’ONA devra poursuivre l’enregistrement en 2020,  son implantation dans toutes les provinces du pays, la mise en œuvre pour bouter dehors les moutons noirs dans cette profession mêmes les architectes étrangers irréguliers, l’effectivité de la loi en la matière et la disponibilité de ladite structure  de contribuer efficacement dans l’assainissement  et l’urbanisation des villes congolaises notamment l’opération « Kiin Bopeto ». ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here