Tenue prochaine de la 4ème conférence nationale de repositionnement de la planification familiale en RDC

0
54

 

Kinshasa, 10 oct. 2019 (ACP).- La directrice du Programme national de la santé de la reproduction (PNSR), Mme Lis Lombeya a annoncé jeudi à Kinshasa, au cours d’une conférence de presse, la tenue prochaine de la quatrième  conférence nationale de repositionnement de la planification familiale en RDC.

Elle a indiqué que ces assises seront rehaussées de la présence du Chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshilombo Tshisekedi qui veut y participer personnellement et démontrer son leadership et son implication comme stratégie d’autonomisation des femmes congolaises pour la croissance économique du pays.

Elle a souligné qu’actuellement la RDC a atteint plus de 18 % de taux de prévalence contraceptive et que l’objectif fixé à 20 % pourrait être atteint en 2020. L’engagement du pays à la planification familiale a fait qu’aujourd’hui les femmes Congolaises aient accès à cette planification, a-t-elle précisé.

Le gouvernement congolais est engagé dans cette stratégie non seulement par la création d’une ligne budgétaire et l’achat des méthodes contraceptives, mais aussi par la loi qui est actuellement favorable à la planification familiale.

Pour la coordonnatrice du Comité technique multisectoriel permanent de la planification familiale (CTMP), Mme Jacqueline Bapuna, cette quatrième conférence offre une opportunité de mobiliser les ressources additionnelles domestiques et internationales en faveur de la planification familiale et de contribuer auprès des groupes cibles qui sont des adolescents et les jeunes. Elle contribue également à baliser le chemin pour la croissance économique.

Ces assises offrent encore une opportunité au CTMP de se retrouver  avec tous les bailleurs de la planification familiale de la RDC en vue de renouveler leurs engagements et de continuer à mobiliser de l’argent pour financer les activités de la planification familiale.

Le représentant adjoint du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) en RDC, M. Victor Rakoto a estimé à son tour que la réussite de la promotion de la planification familiale passe par la mobilisation de tous les acteurs, y compris le secteur privé.

La planification familiale est un pilier clé pour le développement et l’atteinte de la dividende démographique nécessaire pour une croissance économique soutenue et l’émergence de la RDC d’ici 2030, a-t-il rajouté. ACP/ Zng/May/MPK/Nkv

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here