Vœu du renforcement du travail manuel pour l’autonomisation des jeunes

0
44

Kinshasa, 10 0ct.2019(ACP).- Mme Bernadette Bututu, promotrice du collège « Lumière » dans la commune de Ngaba, a émis le vœu  jeudi de voir la direction des programmes scolaires de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) introduire un cours d’initiation des jeunes au travail manuel dans le but de les amener à exercer des activités leur permettant de se créer de petits emplois susceptibles de les rendre autonomes et de contribuer à l’épanouissement de la société.

Mme Bututu qui s’entretenait avec l’ACP sur l’initiation des jeunes aux arts et métiers, a mis en exergue  le tricotage pour les filles, lequel était jadis une activité rémunératrice qui permettait aux pratiquantes des produire des tricots, des tableaux et divers autres ouvrages de garnissage mais qui a perdu aujourd’hui sa valeur.

Le tricotage, a-t-elle souligné, peut permettre non seulement d’initier les élèves à l’art mais également à leur inculquer des bases essentielles pour devenir des acteurs sociaux dans l’avenir.

Il en est de même des cours de cuisine, de coupe et couture, de jardinage, de décoration, d’esthétique,  lesquels une fois introduits dans l’enseignement général, peuvent préparer les jeunes aux divers métiers capables d’assurer leur indépendance économique. ACP/Zng/May/Mpk

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here