La femme rurale constitue le gros de la main d’œuvre agricole selon une actrice sociale

0
107

Kinshasa 16 Octobre 2019 (ACP).- La coordonnatrice de l’ « Association des femmes rurales de Kimbanseke »(A.F.R.K), Mme Astrid Mongala a déclaré mercredi lors de la matinée d’échanges avec les membres de sa structure que les femmes et filles rurales  constituent le gros de la main d’œuvre agricole formelle et informelle, et effectuent la grande majorité des tâches domestiques et des activités non rémunérées au sein des familles et des foyers en zone rurale. 

Mme Mongala qui intervenait  dans le cadre de la  célébration le 15 octobre de chaque année de la journée internationale de la femme rurale a soutenu que cette dernière joue un rôle majeur dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté. D’où invite-t-elle  le gouvernement de la RDC  à  accorder une plus grande importance à sa situation afin de lui faciliter l’accès à la terre et de créer en elle l’esprit d’entreprise.

 La première journée internationale de la femme rurale décidée par l’Assemblée générale à travers sa résolution 62/132 du 18 décembre 2007  a été célébrée le 15 Octobre 2008, rappelle-t-on. Kayu/MPK/Cfm

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here