Les jeunes filles vulnérables recommandées à se surpasser

0
112

Kinshasa, 16 octobre 2019 (ACP).- La commissaire générale en charge des Affaires sociales, genre, famille et personnes vulnérables, Mme Laetitia Bena Kabamba a recommandé mardi dans la salle du REEJER de la commune de Kasa Vubu, aux jeunes filles vulnérables à transformer ce qui constitue pour elles un handicap en opportunités en vue de leur redonner de l’espoir et les amener à participer au développement de la nation.

L’autorité provinciale à fait cette recommandation lors de la journée de sensibilisation organisée sous le patronage du gouverneur de la ville de Kinshasa Mr Gentiny Ngobila Mbaka sur le thème provincial « fille d’aujourd’hui, avenir de demain » en marge de la journée internationale de la jeune fille célébrée le 11 octobre de chaque année.

La commissaire générale entourée des jeunes filles vulnérables

A cette occasion, la commissaire générale a indiqué qu’en instituant pour la première fois dans le gouvernement provincial un ministère en charge des personnes vulnérables, le gouverneur de la ville de Kinshasa, a voulu attirer l’attention de la communauté sur la prise en compte des personnes vulnérables en tant qu’acteurs potentiels dans tout projet de développement  communautaire.

 Sa présence, a-t-elle déclaré, constitue un signe d’appui et d’accompagnement des autorités politiques, des acteurs sociaux ainsi que des partenaires techniques et financiers à la cause jugée légitime.

 Avec ce thème inspirateur, les filles vulnérables ont été exhortées à ne pas arrêter leurs rêves  ni leurs projets, car l’avenir du pays dépend également de leur contribution et si elles sont  déterminées à briser les barrières, elles feront tomber les stéréotypes.

De son côté, l’ONG Médecins du monde, a sensibilisé les participantes sur la santé sexuelle et reproductive, ainsi que sur la prévention des infections sexuellement transmissibles  (IST/ VIH).

Pour leur part, les filles vulnérables ont dans leur message adressé à l’autorité urbaine plaidé pour l’intégration  du protocole de Maputo sur la santé sexuelle et reproductive dans les lois de la RDC.

Exemptions des frais de scolarité pour les filles vulnérables méritantes

Par ailleurs, la commissaire générale a annoncé la décision du Gouverneur de la ville de Kinshasa d’accorder d’une part les exemptions des frais de scolarité aux filles vulnérables méritantes qui fréquentent les centres de promotion sociale,  et d’autre part, l’institution des prix à discerner aux meilleures lauréates  vulnérables identifiées par les services urbains des affaires sociales à la fin de chaque année scolaire.

Au cours de cette journée organisée avec l’appui des partenaires, plusieurs scénettes ont été présentées par des filles vulnérables démontrant le traitement parfois indigne auquel elles sont  confrontées dans les familles et  la société. Kayu/MPK/Cfm

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here