Accident de Mbanza-Ngungu : L’Assemblée provinciale repose la problématique de la sécurité routière

0
166

Matadi, 22 oct. 2019(ACP).- Le président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central, Pierre Anatole Matusila Malungeni ne Kongo a, dans un message de condoléances aux familles endeuillées, estimé que l’accident ayant coûté la vie à 30 personnes, dans la nuit du samedi à dimanche à Mbanza-Ngungu, repose la problématique de la sécurité routière.

« Ce grave accident qui vient pour la énième fois allonger la liste des victimes d’accidents sur la nationale n°1, en son tronçon Kinshasa-Matadi, est l’occasion pour notre institution, l’Assemblée provinciale, de reposer la problématique de la sécurité routière sur ce tronçon fréquenté intensément par les véhicules de toutes marques, des plus petits au plus grands », écrit le président de cet organe délibérant provincial dans un communiqué dont copie a été déposée mardi à l’ACP.

Il estime qu’il faudrait mener une profonde réflexion pour trouver des solutions qui tendent à réduire, sinon à éradiquer cette situation, et promet que l’organe législatif provincial va d’ores et déjà engager cette réflexion, en vue de faire des propositions sérieuses au pouvoir exécutif pour des solutions idoines.    

On rappelle qu’un bus de marque Tata en provenance du marché frontalier de Lufu, chargé de fûts de carburant et de quelques 90 passagers, a pris feu à Mbanza-Ngungu, après s’être renversé à l’entrée de la route qui mène à Nkamba, la cité sainte de l’Eglise Kimbanguiste.

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi s’était rendu lundi sur le lieu, où il a visité à la morgue de cette cité les 30 corps calcinés et a réconforté plusieurs blessés internés à l’hôpital de Nsona-Nkulu, dont certains en état de gravité ont été transférés à Kinshasa, sur ordre du Chef de l’Etat, a appris l’ACP mardi de source territoriale. ACP/Fng/Zng/May 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here