Les causes de l’accident de Mbanza-Ngungu examinées à la réunion du comité de conjoncture

0
177

Kinshasa, 23 octobre (ACP).- Les causes de l’accident survenu, dimanche dernier à Mbanza-Ngungu, au Kongo Central, ainsi que les mesures préventives   ont été examinées au cours de la réunion du comité de conjoncture économique, présidée mardi par le Premier ministre  Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a indiqué dans son compte-rendu, le porte-parole dudit comité, le vice-Premier ministre, ministre du Budget Jean Baudouin Mayo Mambeke.  

Selon le vice-Premier ministre Baudouin Mayo, le comité a examiné en premier lieu, la note de conjoncture présentée par la vice-Premier ministre du Plan, Élysée Minembwe, pour ensuite examiner tous les contours de l’accident qui a endeuillé tous le pays sur la nationale numéro 1, au niveau de Mbanza-Ngungu. 

D’après Baudouin Mayo, le rapport  du ministre de l’Action humanitaire, Steve Mbikayi, qui a été dépêché sur le lieu, a été complété par celui du ministre des Hydrocarbures, affirmant que les bidons de carburant retrouvés dans ce véhicule accidenté a aggravé l’accident et occasionné des pertes en vies humaines.

Pour le ministre des Transports, a-t-il dit, les normes de la circulation ne sont pas respectées, souhaitant que des mesures soient préconisées pour établir la responsabilité du propriétaire de ce véhicule et engager des actions contre ce dernier. 

Poursuivant les points inscrits à l’ordre du jour, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire,  Thomas Luhaka,  a présenté le dossier sur la situation des arriérés de la paie des enseignants de son secteur qu’on appelle « manque à gagner  »   dû à l’écart entre le taux  payé par les étudiants et le taux réel.

A ce sujet, le comité, a  précisé son rapporteur, a examiné tous les contours de la question et va proposer des solutions au conseil des ministres du vendredi prochain. Les professeurs,  a-t-il souligné, auront la réponse à cette question et doivent savoir que le gouvernement s’en préoccupe.

Pour sa part, le ministre de la Défense a présenté au comité, les capacités industrielles de l’armée congolaise qui a, en son sein des usines, industries  comme Afridex, le génie civil  et des ateliers qui peuvent fabriquer beaucoup des choses jusqu’à coudre les uniformes qui coûtent beaucoup d’argent en terme d’importation. Par ailleurs, le vice-Premier ministre Mayo a fait savoir que le ministre des Finances, Sele Yalaghuli a présenté son rapport de la mission effectuée à la Banque Mondiale et au Fonds Monétaire international, ajoutant qu’il a personnellement présenté l’état d’avancement de l’élaboration du Budget de l’exercice 2020.

Le directeur général de l’Office des routes (OR) a, quant à lui, présenté au comité le problème du pont Bundwe dans le Katanga sur la rivière Lualaba, écroulé à cause d’un véhicule en surcharge.  A ce sujet,  le comité a pris acte de ce dossier qui sera présenté le vendredi en vue d’une  solution idoine.

Enfin, le ministre des Transports  a présenté le dossier de la construction du port en eaux profondes de Banana,  en annonçant les étapes déjà franchies et celles qui restent à faire avant le début effectif des travaux. Ont pris part à cette réunion,  les membres permanents, notamment le vice-Premier ministre, ministre  du Plan et son collègue du Budget  ainsi que les ministres des Finances, de l’Economie, du Commerce extérieur et le vice gouverneur de la Banque Centrale du Congo.

Les ministres de la Défense nationale, de l’ESU et  des Actions humanitaires ainsi que le vice-ministre des Transports ont pris part en qualité d’invités. ACP/kayu/Fmb

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here